Les membres de l'organisation

ESSENTIEL

  • Le groupe REDMAN a été créé il y a près de 16 ans pour faire vivre des projets urbains audacieux et durables. Premier promoteur immobilier français certifié B Corp, une foncière solidaire dont la raison d’être est d’accompagner l’émergence de lieux à fort potentiels d’impacts.
  • Sa naissance est le fruit d’une réflexion d’ensemble et de la volonté du groupe à contribuer à “bâtir une ville bas-carbone et inclusive pour une vie durable”. Concrètement, il s’agit de mettre à disposition l’éventail de notre savoir-faire tant sur les enjeux d’exploitation que sur les enjeux immobiliers pour accompagner les porteurs de projets à impact, dont les acteurs de la filière ESS, dans l’émergence de leur concept jusqu’à l’investissement potentiel.
  • ESSENTIEL_ a vocation à s’engager sur le long terme, tout au long de la conception et de la réalisation des projets.
  • Depuis son lancement, ESSENTIEL_ s’est focalisée sur son propre développement et a étudié 18 opportunités dont 7 à un niveau avancé. Nous avons alors acquis une triple conviction :
    • La nécessité de connaître le territoire d’implantation. Parce qu’ils sont les acteurs d’un écosystème très local, parce que le rayonnement de leur impact est à forte effusion sur un rayon de proximité, parce que les emplois qu’ils génèrent ne sont pas délocalisables, parce que c’est dans leur ADN circulaire. Accompagner un projet revient donc à découvrir un territoire, son histoire, sa culture, ses communautés d’acteurs et son organisation politique. C’est pour cela qu’avant de plonger au coeur des projets, nous établissons systématiquement un diagnostic territorial pour comprendre et positionner le projet en écho à ses environnements. Nous nous appuyons pour cela sur nos propres connexions ainsi que, par extension, celle du groupe REDMAN et de ses agences : Île de France, Rhône-Alpes, Atlantique et Occitanie.
    •  
    • La clé de la réussite d’un projet de tiers-lieux tient avant tout à l’exploitation. La valeur matérielle (loyer) et immatérielle (impact) est portée par l’exploitant. Dès lors, il convient de pouvoir attester de la solidité et de la pérennité du modèle économique autant que de la sincérité des engagements. C’est pourquoi, dans notre approche méthodologique, nous nous focalisons en premier lieu sur l’étude, l’analyse, la justification et le challenge des données d’exploitation. Il en résultera notamment la capacité progressive maximale du porteur de projet à supporter un loyer.
      L’immobilier n’est ici qu’un outil au service d’usages. Ce n’est pour autant ni facile, ni simple. Il conviendra de faire entrer en résonance le modèle d’exploitation et le modèle de détention immobilière. Anticiper le CAPEX au plus juste, tester et valider des hypothèses de financement, l’articulation entre le trio fonds propres, dette et subventions. Enfin, ESSENTIEL_ a dédié une part de son temps d’études aux occupations éphémères, notamment sur les opérations portées par YES WE CAMP et PLATEAU URBAIN. Comprendre les modèles économiques autant que les modèles coopératifs, analyser les leviers de valorisation autant que les limites.`
    •  
    • L’aventure sera forcément collective. Parce que la coopération est un fondement des tiers-lieux et plus largement de l’économie sociale et solidaire (ESS) et parce qu’ESSENTIEL_ ne peut pas porter seule tout l’éventail des connaissances nécessaires. Contrairement à l’immobilier classique, relativement individualiste et concurrentiel, nous avons choisi la transparence et la collaboration. Ainsi nous avons tissé une relation notamment avec Villages Vivants, foncière des ruralités / Bellevilles, foncière tiers-lieux hybrides / Base Commune, foncière des socles actifs des métropoles et villes moyennes. Avec ces deux dernières, nous sommes allés jusqu’à structurer une démarche commune, dénommée SOCLE COMMUN, permettant de nous positionner le plus en amont possible des projets d’aménagement urbain, notamment auprès de Grand Paris Aménagement. Cette relation riche et précieuse nous permet d’échanger nos bonnes pratiques, nos outils, nos connaissances territoriales et de questionner le fond de notre engagement, voire de faire ensemble pour faire communauté, s’informer et militer. . Par ailleurs, dans sa démarche d’accompagnement des tiers-lieux, ESSENTIEL_ s’est entouré de professionnels spécialisés sur la thématique, dont le cabinet CIROCCO spécialisé dans la recherche de subventions, LES NOTAIRES DU QUAI VOLTAIRE, 1er notaire à mission de France, conseil de la majorité des foncières solidaires de France ou encore IMPACT LAWYERS, collectifs d’avocats impliqués sur les enjeux de l’ESS.
    •  
    • L’impact, un sacerdoce à fort potentiel de valeur. Nous croyons fermement à la valeur de l’engagement aussi nous portons une attention particulière à l’étude et la mise en application d’outils de mesure de l’impact. Nous sommes référencés au sein de l’association France Tiers-lieux. Parce que certains outils restent à inventer, nous sommes très impliqués dans des organisations représentatives et étudions les outils déjà existants au bénéfice de l’immobilier d’habitat social et leur application au champ tertiaire, commercial et d’activités ; la question de la mesure et la valorisation de l’impact ; les leviers fiscaux. Membre actif du réseau d’entrepreneurs engagés du Mouvement Impact France, nous contribuons entre autres à la commission dédiée à l’élaboration et au suivi du projet de loi Industrie Verte, notamment sur les activités productives en socle des coeurs de ville. Nous sommes également membres du collectif Surfaces + utiles pour créer des espaces économiques de la transition accessibles aux acteurs de l’intérêt général.

Contenus publiés