Qarnot s’intéresse à la valorisation de la chaleur fatale informatique.

Qarnot s’intéresse à la valorisation de la chaleur fatale informatique.

Qarnot obtient un soutien financier de 35 millions d’euros de Société Générale, Demeter, Ademe Investissement, Colam Impact et la Banque des Territoires pour accélérer le développement de l'utilisation la chaleur fatale produite par les infrastructures informatiques.

La chaleur fatale correspond à l’énergie thermique produite par des processeurs. En général, elle n’est ni valorisée, ni récupérée. L’entreprise s’est tournée vers le déploiement de data centers éco-responsables qui valorisent 95 % de cette chaleur fatale émanant des serveurs avec la création de Qalway, une « marque exclusivement dédiée à la chaleur écologique, [qui] installe des solutions de chauffage écologique », explique la société.

Ces data centers éco-responsables utilisent le QBx, un module informatique « qui permet de chauffer de l’eau (eau chaude sanitaire et chauffage hydraulique) à plus de 65 °C », précise Qalway sur son site internet.

« Depuis 2010, Qarnot a déjà déployé 25 installations en France et en Finlande, prouvant la robustesse technique et la pertinence énergétique de ses produits », annonce Environnement Magazine. « Nos investisseurs ont compris la pertinence d’un modèle de valorisation de chaleur massifié, l’utilité de repenser le modèle historique des data centers. Nous voulons prouver encore davantage que la performance peut être couplée à l’exemplarité environnementale et à la souveraineté numérique », précise Paul Benoit, président et co-fondateur de Qarnot pour Environnement Magazine.


D’après Environnement Magazine et Qarnot.


Crédit photo : Qarnot

Partager :
Auteur de la page

Arthur Bonglet

Community manager

Modérateur

Arthur Bonglet

Community manager